Je me souviens avoir raté une occasion de faire une photo des nappes de brumes l’hiver dernier, le soleil couchant éclairait la brume en rose et les vieux piquets d’acacia en émergeaient un peu à la manière de poteaux ostréicoles  dans un océan de lait fraise.
C’était magnifique, mais j’étais en voiture, sur une route à forte circulation et je ne pouvais pas m’arrêter.
J’ai donc continué ma route en me promettant de saisir la prochaine opportunité.
Hier soir la brume etait là, certes le soleil et la lumière étaient un peu bas, mais j’ai attrapé ce que j’ai pu, et qui plus est au fond du jardin ce qui est assez pratique.

Les conditions ont duré 5 minutes guère davantage, la lumière était faible et il m’a fallu choisir rapidement quel objectif utiliser, quitte a sacrifier de la profondeur de champ et gagner en vitesse sans faire monter trop de bruit j’ai opté pour le vieux pentax 50mm SMC A ƒ1.4.
Fermé entre F1.6 et ƒ2.0 cela a permis de rester proche de 800/1600 iso et d’être sur une plage entre 1/40s et 1/100s.
30 photos prises pour au final 5 « correctes ».