Étang de Lussac les châteaux un matin d’hiver 2014

Premières lueurs de l'aube sur l'étang de Lussac les chateaux en hiver
Premières lueurs de l’aube sur l’étang de Lussac les chateaux en hiver

IL faisait -7°C ce matin là, ce qui n’est qu’une formalité pour le Pentax K-5 et le 18-135WR l’est beaucoup moins pour les doigts lorsqu’on oublie ses gants (pour info la brume gelait sur les pieds du trepied et collait les doigts)

Ville de Rieumes la nuit

Ville de Rieumes la nuit
Ville de Rieumes la nuit

Photo prise lors de la réunion du Club des Entrepreneurs du Volvestre à Rieumes, je photographiais les différents intervenants lorsque j’ai vu la pleine lune par la baie vitrée, j’ai donc fait une petit détour par l’extérieur.
L’objectif utilisé est le SMC DA 35mm f2,4 pentax.

Quelques essais du Zoom Angénieux 35-70mm adapté sur pentax K-5

Quelques tests réalisés lors de jours derniers.

angenieux35-70-3
Cotoneaster avec le zoom angénieux 35-70 à pleine ouverture et à main levée.
angenieux35-70-4
Défail de l’image précédente
angenieux35-70-7
recadrage sur détail photo du bébé endormi
angenieux35-70-6
recadrage détail sur photo du bébé endormi
angenieux35-70-5
Bébé de noël ( pleine ouverture) sur trepied
angenieux35-70
Angenieux35-70 pleine ouverture a 70mm soit équivalent 105 mm f 3.;3
angenieux35-70-2
Angenieux35-70 pleine ouverture a 35mm soit équivalent 50 mm f 2.;4

Chaîne des Pyrénées et du Volvestre le 18 Novembre 2014

Panorama de la chaîne des Pyrénées depuis les hauteurs de Marquefave ce matin (il faisait frisquet d’ailleurs :-)
2 panoramas de 3 photos juxtaposées chacun, le fichier original de chacune des parties fait plus de 10 000 pixels de large et 110 Mo.

Cette première composition ne présente que la moitié droite du point de vue coté « Garonne »
la seconde partie est coté Ariège ( n’hésitez pas à cliquer pour l’afficher en plein format

Loïc BEL droits réservés
Loïc BEL droits réservés

panorama2

Angénieux – 2X35 – 35-70mm F2.8 – F3.3

Il y a des objectifs qui lorsque vous les croisez vous n’avez plus qu’une envie.. les essayer.

Je viens de recevoir un Angénieux 35-70 en monture Leica R , dois je l’opérer et tenter sa conversion via une bague leitax?

ou dois je m’en séparer aux collectionneurs qui me font les yeux doux…

Choix cornélien :-

nous verrons bien

angenieux-35-70-4 angenieux-35-70-3 angenieux-35-70-2 angenieux-35-70

A l’oreille

Dans ma famille on me dit souvent que ça serait chouette d’avoir davantage de photos où moi et ma femme serions dans la même image que ma fille.
Alors parfois j’essaie mais cela ne fonctionne pas  comme prévu. :-)

La petite était bien disposée à se laisser prendre en photo, elle était calée sur mes genoux  et j’avais le k-5 allumé dans la main droite (elle était venue me rejoindre et m’aider à photographier des gens en appuyant sur le déclencheur quand elle les voyait passer sur l’écran, nous étions lors d’une grande réunion de famille , il y avait donc une foule de portraits à tirer  :) et elle adore ça )

J’ai donc retourné le K-5 vers nous et déclenché au jugé  3 fois, tout en lui disant quelque chose genre  » on va faire une photo pour les mamies tiens! »  oubliant seulement que la bague de zoom du 18-135WR  était alors à100mm et non pas à 18 !

Ce qui nous donne au final ce cadrage serré et cet aspect complice.

Pentax k-5 et DA18-135 WR

Coquographie? Quésako?

Au cours d’une balade web j’ai découvert ce site qui m’a totalement surpris par son contenu, les photos sont belles la thématique est intéressante et cohérente, bref un univers à découvrir.
Des photos de coques de bateaux pour des tirages grand formats.

Tout y est dommage que le site web  ne fasse pas honneur au contenu ( il est déja pas moche mais il ne valorise pas) mais après c’est ma casquette bel-et-bien-vu qui parle, cela mériterait bien mieux et je n’ai aucun doute des possibilités e-commerce de cette démarche.

Bref revenons en aux photos de « coquographie » certaines frisent l’abstraction totale, d’autres ont des couleurs éclatantes..

Certaines ressemblent à des peaux de cétacés ornées de patelles , d’autres à des drapeaux aux couleurs unies,dégradées,abimées…

J’accroche vraiment ..

(sans doute qu’étant à demi-breton je suis sensible à cet univers je ne sais pas)

Bone visite à tous c’est ici ->http://www.bretagne-photo.fr/images/?alb=5

( je ne connais pas l’auteur du site ni rien,  je partage c’est tout :)

Araignée au citron

Lors de la série de photos de la thomise jaune sur sa fleur de dalhia rose, la pluie m’a obligé à me mettre à l’abri sur la terrasse,
ne voulant pas me séparer d’un si joli modèle ainsi, j’ai doucement coupé la tige de la fleur de dalhia pour la ramener sur la table de jardin.

Ayant glissé avec précaution la tige dans le trou pour  parasol, la fleur se retrouvait à trôner au milieu de la table à la manière d’une fleur de lotus.. Joli en un sens mais vraiment pas pratique ni naturel  pour continuer à photographier mon amie l’araignée.
J’ai donc essayé de caler la fleur avec ce que j’ai pu trouver, une bougie à la citronnelle dans un pot de terre cuite fera office de support.

Ce bricolage m’a permis de faire quelques photos supplémentaires (en débouchant un peu avec le flash intégré).

L’araignée paraissait ne se rendre compte de rien, toujours au cœur de sa fleur, les pattes prêtes à offrir une grosse accolade à tout insecte arrivant.

Si ce n’est qu’à un moment sentant la supercherie ( ou l’odeur de citronnelle :-) ) la demoiselle a décidé que la session photo avait assez duré c’est à ce moment que cette photo  a été prise.

Donc une dernière photo avant de la rattraper et de la reposer sur une autre fleur de dalhia.

Sur les quais de Bordeaux avec le sigma 10-20mm F4-5.6 EX

Bon voilà c’est vrai j’ai craqué, j’ai enfin mon objectif ultra grand angle.
Après de longues hésitations entre le Sigma 10-20mm ( dans sa version F4-5.6,car  la version à ouverture constante étant clairement hors de mon budget) et le Tamron 10-24mm Di  le choix s’est porté sur le Sigma,car même si je sais que certains de ces objectifs semblent souffrir de lentilles désalignées j’a beaucoup plus confiance dans le SAV de SIGMA que dans celui de TAMRON , en même temps j’en sais rien et comme toujours c’est d’après mes lectures..

Au final mon exemplaire  semble sain, je n’ai rien noté, le piqué semble homogène dés que le diaphragme est un peu fermé et le rendu est plutôt bien défini.

J’ai profité d’un rendez-vous client pour solliciter un ami qui m’a servi de guide improvisé dans le vieux Bordeaux.

En 2h de sortie j’ai mitraillé beaucoup,sachant que je ne l’avais reçu que la veille et donc pas du tout utilisé.

la prise en main est géniale, je ferais un petit rapport plus complet sur l’expérience, et un rapide points forts / points faibles.

Une première photo en attendant.
Des enfants jouent dans la brume jaillissant du sol (le miroir d’eau)
Cela doit être fantastique de nuit ou le matin très tôt cet endroit. ( il est 15h40 sur cette photo et la lumière était pas avantageuse :) )

Bordeaux-sigma10-20-sur-les-quais

Ma fille

Pentax K5 - pentax DA18-135

De vieux bâtiments militaires dans le Tarn, un soleil de plomb.

Le soleil était fort, et les volets en métal envoyaient une ombre dure et tranchante, j’ai utilisé le flash intégré pour faire un petit fill-in , je n’ai pas eu trop le temps de faire grand chose d’autre car à cet âge là on ne garde pas la pose longtemps. :-)

Une variante en noir et blanc.

portrait au pentax k5- DA 18-135 WR